Me JF Arteau au Centre Woodrow Wilson

-
Invité par l'université de Washington et l'université Trent, Me Jean-Francois Arteau a présenté, le 27 avril, une conférence intitulé: "les acteurs infra nationaux et l'activisme politique: la politique arctique du Nunavik." Sa présentation a été faite dans le cadre d'une conférence de deux jours portant sur Un Arctique: la présidence américaine du conseil de l'arctique. L'auditoire était composé d'étudiants de l'université de Washington et de l'université Trent, de professeurs, de représentants du conseil de l'arctique, de membres du gouvernement américain et de décideurs.
Les commentaires de Me Arteau ont été très bien reçus. Comme il l'a clairement souligné, si le travail fait par le conseil de l'arctique n'est pas fait pour les gens qui habitent l'arctique et s'il n'a pas d'impact positif sur leur bien-être alors il ne vaut pas la peine d'être fait. Le Plan Nord, le Plan Nunavik et Parnasimautik ont aussi été discutés. Il a finalement mentionné que si la présidence américaine du Conseil de l'Arctique était Un Arctique, ce concept de Un Arctique est pour les autres puisqu'aucune organisation infra nationale n'a été consultée ni impliquée dans l'échafaudage de ce concept.
Précédent
Me Jean-François Arteau rencontre des étudiants à l'Université Laval
Suivant
Me Jean-François Arteau et Me Karina Kesserwan deviennent les Correspondants de l’Arctique Canadien

Ajouter un commentaire

Email again: